EnglishFrenchGermanItalianPortugueseSpanish

Remèdes, trucs & astuces avec les produits du quotidien

Advertisement

Bienfaits du curcuma sur la santé : mieux qu’un médicament ?

Le curcuma, l’épice principale dans le curry, est sans doute l’épice la plus puissante de la planète pour combattre, et potentiellement inverser, la maladie. Il comprend des dizaines de milliers de propriétés curatives grâce, en particulier, à l’un de ses composés de guérison réputés : la curcumine.

 

Le curcuma provient de la plante Curcuma longa, qui pousse en Inde et dans d’autres pays d’Asie du Sud-Est. La racine séchée de la plante Curcuma longa est broyée pour en faire de la poudre de curcuma jaune.

 

Curcuma Bienfaits santé mieux médicament épice orange turmeric | Monita Nature

 

 

1. Anticoagulants / Antiplaquettaires

2. Antidépresseurs

3. Anti-inflammatoires

4. Traitements des maladies de la peau

5. Gestion de l’arthrite

6. Traitement du cancer

7. Diabète

8. Obésité

9. Traitements gastro-intestinaux

10. Régulateurs de cholestérol

11. Analgésiques

12. Stéroïdes

 

Les effets secondaires

Comment en consommer

 

Gardez à l’esprit que l’un des avantages les plus puissants de la curcumine, par rapport à l’approche médicale traditionnelle, est l’absence d’effets secondaires.

 

Curcuma bienfaits | Monita Nature
Clique pour acheter en ligne !

 

1. Anticoagulants / Antiplaquettaires

 

L’intervention médicale comprend généralement les médicaments suivants pour ralentir et prévenir la coagulation du sang :

  • Aspirine
  • Clopidogrel (Plavix)
  • Diclofénac
  • Enoxaparine (Lovenox)
  • Ibuprofène (Advil, Motrin, autres)
  • Naproxène
  • Warfarine (Coumadin), et d’autres

 

Malheureusement, pour les personnes souffrant de maladies traitées par ces médicaments (c’est-à-dire la thrombose veineuse profonde et l’embolie pulmonaire), cette approche peut ne pas toujours être la décision la plus sage. L’overdose d’ibuprofène est réel vrai problème. En plus des effets secondaires courants comme les saignements excessifs et les hémorragies, les risques associés aux anticoagulants sont nombreux : du mal de dos aux maux de tête en passant par la difficulté à respirer.

 

Le curcuma n’a pas d’effets secondaires connus, sauf s’il est pris en quantités excessives.

 

Je vous conseille :

Les vertus exceptionnelles du chou Kale sur la santé

Retour en haut

 

2. Antidépresseurs

 

Des douzaines de recherches ont prouvé que le curcuma est particulièrement efficace pour corriger les symptômes dépressifs.

 

La revue Phytotherapy Research a publié les résultats d’une étude étonnante et innovante. L’étude comprenait 60 volontaires diagnostiqués avec le trouble dépressif majeur, tels que la maniaco-dépression (trouble bipolaire). La moitié du groupe a été traité avec de la curcumine et l’autre moitié avec de la fluoxétine (Prozac).

 

Non seulement on a découvert que tous les patients toléraient bien la curcumine, mais ils ont découvert que la curcumine était aussi efficace que le Prozac dans la gestion de la dépression.

 

Selon les auteurs,

« Cette étude fournit la première preuve clinique que la curcumine peut être utilisée comme une thérapie efficace et sûre pour traiter des patients souffrant de dépression légère. »

Retour en haut

 

3. Anti-inflammatoires

 

L’aspect le plus puissant de la curcumine est sa capacité à contrôler l’inflammation.

 

La revue Oncogene a publié les résultats d’une étude qui a évalué plusieurs composés anti-inflammatoires. Les recherches ont constaté que l’aspirine et l’ibuprofène sont les moins efficaces, alors que la curcumine est l’un des composés anti-inflammatoires les plus efficaces au monde.

 

Des maladies telles que le cancer, la colite ulcéreuse, l’arthrite, l’hypercholestérolémie et la douleur chronique peuvent être le résultat d’une inflammation.

 

Les effets anti-inflammatoires de la curcumine ont également été étudiés en tant que traitement possible de la maladie d’Alzheimer.

Jusqu’à maintenant, les études du curcuma sur les patients atteints d’Alzheimer ne sont pas concluantes ; il n’est pas certain que le curcuma puisse prévenir ou traiter la maladie. Cependant, des recherches futures pourraient aboutir au développement de futurs traitements. 

 

Je vous conseille :

Autres remèdes naturels contre l'Alzheimer

Retour en haut

 

4. Traitements des maladies de la peau

 

Les bienfaits du curcuma comprennent des propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes qui se sont avérées efficaces dans le traitement des affections cutanées.

Les avantages du curcuma pour la peau comprennent l’accélération de la cicatrisation ; calmer les pores pour diminuer les cicatrices d’acné ; et contrôler les éruptions de psoriasis.

Essayez ce masque visage au curcuma pour la peau

Retour en haut

 

5. Gestion de l’arthrite

 

Parce que la curcumine est connue pour ses puissantes propriétés anti-inflammatoires et anti-douleur, une étude a été menée sur 45 patients atteints de polyarthrite rhumatoïde afin de comparer les avantages de la curcumine dans le curcuma, au Diclofenac sodique, qui expose les gens au risque de maladie cardiaque.

 

L’étude a divisé ces volontaires en trois groupes : le traitement à la curcumine seul, le diclofénac sodique seul et une combinaison des deux.

 

Les résultats de l’essai ont été révélateurs :

Le groupe curcumine a montré le pourcentage le plus élevé d’amélioration des scores globaux [score d’activité de la maladie] et ces scores étaient significativement meilleurs que ceux du groupe diclofénac sodique. Plus important encore, le traitement à la curcumine s’est avéré sûr et il n’y a eu aucun effet indésirable. 

Retour en haut

 

6. Traitement du cancer

 

Parmi tous les sujets abordés par les scientifiques en ce qui concerne la curcumine et l’inversion des maladies, le cancer (de divers types) est l’un des sujets les plus étudiés. 

 

Un certain nombre d’études en laboratoire sur les cellules cancéreuses ont montré que la curcumine a des effets anticancéreux. Il semble être capable de tuer les cellules cancéreuses et empêcher leur croissance. La curcumine a de très bons effets sur le cancer du sein, le cancer du côlon, le cancer de l’estomac et les cellules cancéreuses cutanées.

 

Une étude réalisée en juillet 2017 par des chercheurs du Baylor Scott & White Research Institute a démontré que la curcumine peut même être capable de rompre la chimiorésistance de l’adénocarcinome canalaire pancréatique, une forme agressive de cancer du pancréas. Certains patients répondent initialement aux médicaments chimiothérapeutiques, puis ensuite, développent une résistance. La curcumine semble re-sensibiliser les cellules cancéreuses de ces patients aux médicaments, bien que les mécanismes exacts de la chimio-sensibilisation de la curcumine restent ambigus.

 

Je vous conseille :

Autres remèdes naturels contre le cancer

Retour en haut

 

7. Diabète

 

Pour réduire la glycémie et inverser la résistance à l’insuline, il n’y a sans doute pas de meilleur traitement naturel que l’ajout de curcuma à votre alimentation.

 

Une étude a démontré que la curcumine dans le curcuma est littéralement 400 fois plus puissante que la metformine (un médicament commun contre le diabète).

 

En plus de corriger les causes du diabète, il a également été prouvé que la curcumine aide à résoudre de nombreux problèmes liés à la résistance à l’insuline et à l’hyperglycémie.

 

Prenez, par exemple, la neuropathie diabétique et la rétinopathie. L’une des complications les plus courantes du diabète est l’endommagement des vaisseaux sanguins, qui causent la cécité. Une étude a révélé qu’un supplément de curcumine peut retarder cette horrible complication du diabète grâce à ses propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes.

 

Je vous conseille :

Autres remèdes naturels contre le diabète

Retour en haut 

 

8. Obésité

 

Une étude publiée dans la revue Biofactors a montré que la curcumine peut aider pour perdre du poids. Les chercheurs ont constaté que les propriétés anti-inflammatoires de la curcumine étaient efficaces pour supprimer les processus inflammatoires de l’obésité, contribuant ainsi à réduire l’obésité et ses «effets néfastes sur la santé».

Retour en haut

 

9. Traitements gastro-intestinaux

 

Souvent, les personnes souffrant de troubles digestifs et d’estomac deviennent intolérantes aux interventions médicales parce que la flore de l’estomac est déjà compromise et que les médicaments peuvent littéralement déchirer la muqueuse.

 

Une analyse approfondie de toutes les études évaluant la capacité de la curcumine à traiter la maladie inflammatoire de l’intestin (IBS, maladie de Crohn et colite ulcéreuse) a montré que de nombreux patients pouvaient arrêter de prendre leurs corticostéroïdes prescrits.

 

Pour de nombreux patients atteints de MICI (maladie intestinale inflammatoire), les corticostéroïdes réduisent la douleur, mais ils endommagent la muqueuse intestinale au fil du temps, ce qui aggrave la situation.

 

Cependant, l’ajout de curcumine n’a pas eu ces effets secondaires et, en raison de ses propriétés anti-inflammatoires, a aidé à guérir l’intestin et a favorisé la croissance de bonnes bactéries (probiotiques).

Retour en haut

 

10. Régulateurs de cholestérol

 

L’une des raisons pour lesquelles la maladie cardiaque est un tel problème est que les gens développent un prédiabète (taux élevé de sucre dans le sang) à un rythme alarmant.

 

À leur tour, les diabétiques et les non-diabétiques souffrent d’une complication commune appelée stress oxydatif, qui endommage l’intérieur des vaisseaux sanguins. En raison de ces dommages aux artères, le cholestérol commence à s’accumuler pour réparer les zones endommagées, ce qui conduit à des niveaux élevés de cholestérol LDL.

 

Traditionnellement, les médicaments à base de statines (comme Lipitor) sont largement connus pour nuire aux reins et au foie et causer un certain nombre d’effets secondaires mortels. Ils abaissent le cholestérol, mais ils n’abordent jamais la cause réelle, qui est le stress oxydatif qui est causé par des taux élevés de sucre dans le sang et l’inflammation.

 

Heureusement, les médecins sont de plus en plus conscients des effets secondaires dangereux des statines et prescrivent des alternatives naturelles, comme la curcumine et l’huile de poisson.

 

Une étude réalisée par Drugs in R & D a révélé que la curcumine était égale, voire plus efficace que les médicaments contre le diabète pour réduire le stress oxydatif et l’inflammation dans le traitement du cholestérol élevé. 

 

Des sociétés pharmaceutiques tentent de concevoir une forme synthétique de curcumine qui, malheureusement, ne fonctionnent pas aussi bien que la curcumine naturelle.

Retour en haut

 

11. Analgésiques

 

La curcumine est un anti-douleur.

 

Prenez, par exemple, de graves brûlures. Typiquement, les victimes de brûlures sont traitées avec des opioïdes dangereux et des anti-inflammatoires non stéroïdiens. Cependant, en raison de ses avantages anti-inflammatoires, l’Institut de recherche chirurgicale de l’armée américaine suggère que la curcumine devrait être utilisée pour traiter les brûlures au lieu de ces médicaments conventionnels. 

 

La tendance devrait devenir claire à ce stade. L’utilisation thérapeutique du curcuma et d’autres plantes riches en curcumines remplace les traitements médicaux conventionnels et prouve qu’il s’agit d’un analgésique naturel légitime.

Retour en haut

 

12. Stéroïdes

 

Enfin, nous allons voir comment le curcuma profite aux nombreuses conditions normalement traitées par les corticostéroïdes, tels que :

 

  • Psoriasis
  • Lupus
  • La polyarthrite rhumatoïde
  • Sclérodermie
  • La douleur chronique

 

Dans une étude clinique révolutionnaire de 1999, il a été constaté que la curcumine a la capacité de guérir l’inflammation chronique de l’œil.  Normalement, cette condition est traitée avec des stéroïdes, mais aujourd’hui, il est courant pour les médecins qui pratiquent la médecine fonctionnelle de prescrire de la curcumine à la place.

 

L’absence d’effets secondaires avec la curcumine est son plus grand avantage par rapport aux corticostéroïdes.

 

Si vous avez l’une des maladies ci-dessous, essayez d’ajouter du curcuma à votre alimentation. Pour ceux d’entre vous qui ne sont pas malades, la prise de curcuma vous servira de mesure préventive : 

 

  • Acné
  • Asthme
  • Cancer
  • Cataractes
  • Retard de cicatrisation
  • Début du diabète
  • Glaucome
  • Hypertension (pression artérielle élevée)
  • Augmentation de l’appétit (entraînant souvent un gain de poids)
  • Indigestion
  • Insomnie
  • Problèmes rénaux et thyroïdiens
  • Troubles de l’humeur (y compris agression, irritabilité et sautes d’humeur rapides imitant le trouble bipolaire)
  • Faiblesse musculaire
  • Nausée
  • Risque d’infection
  • Croissance retardée chez les enfants
  • Tachycardie (rythme cardiaque rapide)
  • Peau amincie (conduisant à des ecchymoses faciles)

Retour en haut

 


 

Effets secondaires du curcuma

 

Certaines personnes ont signalé des réactions allergiques au curcuma, en particulier lors de l’utilisation sur la peau. En général, cela se manifeste par une éruption cutanée légère et prurigineuse.

Si vous prenez TROP de curcuma, cela provoquera :

 

  • La nausée
  • La diarrhée
  • Risque accru de saignement
  • Des contractions hyperactives de la vésicule biliaire
  • Hypotension (pression artérielle basse)
  • Contractions utérines chez les femmes enceintes
  • Augmentation du flux menstruel

 

Les personnes qui prennent certains médicaments devraient également faire attention en consommant du curcuma. Le curcuma peut interférer avec les anticoagulants comme l’aspirine, le clopidogrel et la warfarine. Il peut également affecter les médicaments tels que les médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens. Comme avec n’importe quelle herbe ou supplément, utilisez comme indiqué.

 

Curcuma poudre bienfaits santé | Monita Nature
Clique pour en acheter en ligne !

Retour en haut

 

Comment consommer du curcuma ?

 

Je vous conseille de consommer au moins 1/4 de cuillère à café de curcuma par jour, pour que cela fasse effet.

 

Retour en haut

 

 

 

Vous en voulez plus ?

 

Voici d’autres plantes bien connues avec des super-pouvoirs :

 

Les bienfaits du chou kale – L’un des végétaux les plus sains & nutritifs de la planète

De bonnes raisons de manger du cacao ! Miam !

Mangez des noix (et autres fruits à coque) pour rester en bonne santé !

Fruits rouges : leurs bienfaits étonnants sur la santé

Bienfaits du curcuma sur la santé : mieux qu’un médicament ?

Spiruline : l’aliment contenant le plus de nutriments au monde

Les bienfaits de la graine de lin : un des végétaux les plus puissants de la planète

 

 

 

 

✿ Et vous, comment en consommez-vous ? ✿

 

Partagez dans les commentaires ci-dessous !

 


Source : draxe.comTu m'offres un café ? | Monita Nature

 

 

 

 

 

 

ATTENTION : il ne faut pas confondre le safran et le curcuma, ce sont deux épices différentes. En effet, le surnom du curcuma dans certains pays et certaines îles est « safran des îles » ou « safran » tout court. D’où la confusion.

Le curcuma à des propriétés pour la santé incroyables et est une des épices les plus chères au monde. Quant au safran, il a des bienfaits également, mais beaucoup moins.

Attention donc à bien vous renseigner avant d’en acheter.

Pour plus d’informations, je viens de trouver ce site qui explique bien la différence entre les deux. 

CONTRE-INDICATION :

Le curcuma est contre-indiqué chez les personnes qui souffrent d’obstruction des voies biliaires (calculs). Celles qui souffrent d’une maladie du foie doivent consulter leur médecin avant de prendre du curcuma. Il est également contre-indiqué chez les personnes qui ont développé des signes d’allergie à cette plante. Le curcuma à dose élevée est déconseillé en cas d’ulcère de l’estomac ou du duodénum, car il risque d’augmenter l’irritation.

Le curcuma est un puissant anticoagulant de par sa propriété antithrombotique. La consommation d’aspirine, de clopidogrel ou de warfarine ne ferait qu’augmenter son effet. Il se produirait donc l’inverse de l’effet recherché, voire des conséquences graves comme des hémorragies.  

Le curcuma est aussi connu pour ses propriétés digestives car il augmente le niveau d’acide gastrique dans votre corps. Il est donc inutile d’en consommer si vous prenez des médicaments qui contribuent à diminuer cet acide dans votre estomac. S’en suivront sinon des nausées, des ballonnements et des douleurs gastriques ainsi que des douleurs au niveau de votre œsophage. Alors bannissez de votre cuisine le curcuma si vous êtes actuellement sous oméprazole, ranitidine (Zantak), cimétidine (Tagamet),  ou famotidine (Pepcid).

Le curcuma est impérativement à bannir lorsque vous suivez un traitement pour le diabète car cette épice renforce considérablement les effets de ces médicaments, ce qui entrainerait une hypoglycémie, des troubles de la vision, des hallucinations, ou dans le meilleur des cas des troubles du sommeil, de l’anxiété et des frissons.  

Selon l’Agence européenne du médicament, il est préférable de ne prendre du curcuma ni pendant la grossesse ni pendant l’allaitement, hors usage alimentaire.

 

Monita pourrait recevoir une partie des revenus si vous faites un achat en utilisant un lien ci-dessus

 



2 commentaires sur “Bienfaits du curcuma sur la santé : mieux qu’un médicament ?”

  • Bonjour @Bikoi,

    L’hépatite B est une inflammation du foie. L’ajout de curcuma dans votre régime alimentaire ne peut être donc que positif, puisque la curcumine (un de ses composants) protégerait le foie avec ses bienfaits hépatoprotecteurs.

    Ça vaut le coup d’essayer !

    Bien sûr, parlez en avec votre médecin avant toute chose 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Advertisement

Advertisement